Je sais que c’est difficile de vous convaincre, mais laissez-moi essayer : Ne tuez pas la prochaine araignée que vous voyez dans votre maison.

Pourquoi ? Parce que les araignées de maison sont un élément important de la nature et de notre écosystème intérieur – en plus d’être des organismes à part entière.

Les gens aiment penser que leurs habitations sont isolées du monde extérieur, mais on y trouve de nombreux types d’araignées. Certains sont piégés accidentellement, tandis que d’autres sont des visiteurs à court terme. Certaines espèces apprécient même les grands espaces intérieurs, où elles sont heureuses de vivre leur vie et de faire plus d’araignées. Ces arachnides sont habituellement ni agressives ni dangereuses. Et elles peuvent fournir des services comme manger des insectes nuisibles – certains mangent même d’autres araignées.

1,- Les araignées de maison, des bestioles pas si nuisibles que ça

araignée de maison

Comme on le dit  régulièrement  : « Il ne faut pas se fier aux apparences car celles-ci sont souvent trompeuses »? Ces petits visiteurs ont, certes,  une apparence quelque peu dérangeante. Toutefois, il ne faut pas les exterminer dés qu’elles pointent le bout de leurs pattes. En effet elles peuvent se révéler très utiles dans votre maison et même dans le jardin. De plus, aucune des 703 espèces d’araignées présentes en Belgique n’est dangereuse.

C’est naturel d’avoir peur des araignées. Elles ont beaucoup de pattes et presque toutes sont venimeuses – bien que la majorité des espèces aient un venin trop faible pour causer des problèmes chez les humains, si leurs crocs peuvent percer notre peau du tout. Même les entomologistes eux-mêmes peuvent être la proie de l’arachnophobie. Je connais quelques chercheurs d’araignées qui ont surmonté leur peur en observant et en travaillant avec ces créatures fascinantes. S’ils peuvent le faire, vous aussi !

Les araignées ne sont pas là pour vous atteindre et préfèrent en fait éviter les humains ; nous sommes beaucoup plus dangereux pour elles que l’inverse. Les piqûres d’araignées sont extrêmement rares. Bien qu’il existe quelques espèces importantes sur le plan médical comme les araignées veuves et les reclus, même leurs morsures sont rares et causent rarement des problèmes graves.

2,- Quelques espèces d’araignées

-L‘Epeire diadème est celle que vous aurez le plus de chance de croiser dans votre jardin, chassant les insectes indésirables de vos plantations.  Alors si vous voyez une araignée de couleur « brun- foncé » qui mesure 1 cm si c’est un  mâle et 2 cm  dans le cas d’une femelle , inutile de la tuer ;).

– Le pholque qui se reconnaît aisément grâce à ses grandes pattes. On le trouve très souvent dans les coins des pièces, en haut des fenêtres où il tisse une toile irrégulière.

– Certaines espèces sont semi-aquatiques comme les Dolomèdes, et peuvent marcher sur l’eau grâce aux poils hydrofuges qui ornent leurs pattes. » Elles chassent des petits insectes aquatiques mais la femelle n’utilisera sa toile que pour protéger ses petits, lors de l’éclosion.

N’est ce pas là une bonne mère ? Malheureusement, elle se raréfie dans nos régions du fait de la disparition de son biotope.

-l’araignée des caves quant à elle,  se reconnaît par la longueur de ses pattes relativement imposantes. Elle tisse sa toile dans les caves humides et fraîches. Bien qu’elle reste inoffensive,  si sa présence vous fait effroi,  éliminez simplement ses toiles et entretenez mieux les lieux. Elle partira, à la suite de ces dérangements. C’est un peu dommage car elle se débarrasse facilement des mouches, moustiques et autre insectes. Alors que représente une petite toile comparée à de longs tubes collants au milieu d’une pièce…?

-La veuve noire, surement la moins sympathique de toutes les araignées de maison. On la reconnaît grâce à sa marque rouge sur son abdomen noir brillant, vous trouverez ses petites toiles dans vos sous-sols,….si vous habitez aux Etats-Unis.

3,-Araignée de maison, ce qu’il faut savoir

Les humains et les araignées de maison ont une histoire

Comme tous les arthropodes modernes, les araignées de votre grenier sont les descendants d’animaux marins qui vivaient il y a 480 millions d’années. Les vraies araignées ont évolué il y a environ 300 millions d’années, ce qui signifie qu’elles sont antérieures aux dinosaures, sans parler des humains. Ils ont l’impression d’empiéter, mais ils étaient là les premiers.

Pourtant, s’en remettre aux araignées lors d’un voyage de camping n’est pas la même chose que de partager nos maisons avec elles. L’ancienneté évolutive d’une araignée lui permet-elle vraiment de régner librement sur les habitats construits par et pour l’homme ? Peut-être pas, mais chasser les araignées d’une maison est une tâche herculéenne. Non seulement ils sont furtifs et têtus, mais ils vivent avec nous depuis très longtemps. En fait, de nombreuses araignées de maison sont maintenant spécialement adaptées aux conditions intérieures comme un climat stable, de la nourriture clairsemée et même de l’eau plus rare.

Certaines espèces d’araignées de maison vivent à l’intérieur au moins depuis l’époque de l’Empire romain et sont rares à l’extérieur, même dans leur pays natal.
La plupart des araignées que vous voyez à l’intérieur n’ont jamais été à l’extérieur, et n’ont donc pas besoin d’être « libérées ».

Mettre une araignée de maison dehors pourrait la tuer

Tous ceux qui ont peur des araignées ne les détestent pas, ce qui conduit beaucoup de gens à essayer l’expulsion non mortelle. La stratégie la plus courante consiste peut-être à piéger une araignée dans une tasse et à la relâcher à l’extérieur, où elle peut sans doute retrouver son mode de vie naturel. C’est un sentiment noble mais  il peut ne pas atteindre le résultat souhaité si l’arachnide est une véritable araignée de maison.

On ne peut pas remettre à l’extérieur quelque chose qui n’a jamais été à l’extérieur au départ. La plupart n’y survivent pas bien, et certaines périssent assez rapidement lorsqu’elles sont retirées de leur habitat intérieur protecteur.

Toutes les araignées dans les maisons ne sont pas des araignées de maison

Les araignées domestiques colonisent généralement les nouveaux bâtiments par l’intermédiaire de sacs d’œufs attachés à des meubles ou à des matériaux de construction, mais il arrive aussi que des araignées d’extérieur se promènent à l’intérieur. Beaucoup d’entre elles sont des araignées qui évitent les toiles en faveur d’une chasse active, et on peut les voir courir sur les planchers ou les murs.

Toutes les araignées de maison ne se ressemblent pas

Pour compliquer encore les choses, les araignées de maison sont disponibles dans de nombreuses formes et tailles. Les types dans votre maison dépendent en grande partie de l’endroit où vous vivez, bien que les humains aient aidé de nombreuses espèces à se répandre sur la planète, en particulier celles d’Europe.

4,-Conclusion

Si comme beaucoup de gens, l’entretien de votre propriété est une priorité, laver  de fond en comble ne fera que diminuer les rations des araignées domestiques. A la place de vous tuer à la tâche pourquoi ne pas simplement laisser une partie du travail à ces créatures qui ne demandent  pas mieux et qui ne réclameront rien d’autres.