1,- Introduction:

Le sol est une ressource fragile et non renouvelable. L’agriculture intensive et la surexploitation des sols provoquent des dégradations alarmantes (érosion, baisse de fertilité…).

2,- Qu’est ce que l’érosion?

L’érosion des sols correspond au détachement, au transport et au dépôt de particules du sol sous l’action combinée, de la pluie et du ruissellement.

3,- Composition du sol:

Le sol est composé d’éléments minéraux issus des roches sous-jacentes et d’un mélange de débris végétaux et animaux en lente décomposition.

4,- Causes principales:

Lors de fortes pluies, l’eau se met à ruisseler, emportant la terre, ce qui provoque l’érosion.
Les terres pauvres en matières organiques et en argile sont plus sensibles au ruissellement.

5,-Facteurs favorisant l’érosion?

La disparition des talus et des haies, le recul des prairies et l’urbanisation sont des facteurs qui aggravent l’érosion.

6,-Conséquences de l’érosion:

Le sol perd sa fertilité, sa structure et sa porosité se modifient. Il retient moins bien l’eau et perd sa capacité à filtrer et à recycler les effluents et les polluants. Il devient plus sensible à l’érosion. Les spécialistes ont constaté que les tassements provoqués par les engins agricoles réduisent les capacités d’aération et d’infiltration des sols. L’érosion rend le sol instable.

7,- Impact:

Les agriculteurs en sont les premières victimes, leurs semis et jeunes plants sont souvent emportés par le ruissellement ou recouverts de boue. Mais les dégâts ne s’arrêtent pas là, la composition des sols et leurs textures sont endommagés.

8,- Comment lutter contre l’érosion?

– Améliorer la capacité d’infiltration des sols et freiner le ruissellement en ayant recours à des pratiques agronomiques adaptées (travail du sol favorisant l’infiltration de l’eau, déchaumage grossier, enrichissement des teneurs en matières organiques, implantation de cultures intermédiaires, sens de travail du sol, etc). Une bonne gestion des parcelles agricoles ou une gestion adaptée du parcellaire et des successions culturales peut permettre de maîtriser les ruissellements en situation de pluviométrie moyenne.

– L’implantation des haies au bord des champs pour freiner les forts ruissellements.

Conclusion :

Le mardi 3 mai, nous avons eu le privilège d’assister à la projection du film  de Coline Serreau : ” Solutions locales pour un désordre global”. Cette initiative avait pour objectifs de nous sensibiliser sur l’importance de la protection des sols et d’orienter nos choix de consommateurs vers une agriculture naturelle et durable. Notre sol est un milieu vivant et fragile, protégeons-le .

sources:

-sciences et vie (juin 2008)

– http://www.solutionslocales-lefilm.com/

-http://www.cra-normandie.fr/envir-tb-sol-erosion.asp

http://www.omafra.gov.on.ca/french/engineer/facts/erosion_p832.htm

http://www.u-picardie.fr/~beaucham/duee/gauvin/gauvin.htm