1, – Demain, un documentaire en quête de solutions. 

Demain est un film documentaire réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion, qui traite des problèmes que nous vivons actuellement dans le monde.

Cyril et Mélanie partent enquêter à travers différents pays afin de trouver des solutions aux crises écologiques, économiques et sociales qui menacent l’humanité et vont rencontrer également des spécialistes de l’agriculture, de l’énergie, de l’économie, de la démocratie et de l’éducation qui essayent de trouver de nouvelles initiatives afin de préserver le monde de …demain.

2, – Des alternatives existent 

Depuis déjà longtemps, nous nous imaginons des scènes cataclysmiques de toutes sortes, que ce soit dans les livres ou au cinéma. Ce qui accentue encore notre impuissance face à ces constats dramatiques tels que le réchauffement climatique, la forte diminution des ressources naturelles,… Nous ne faisons aucun effort pour y remédier, or le film « Demain » est une sorte de révolution qui s’oppose à la « mort » de l’humanité en nous démontrant toutes les solutions possibles à réaliser.  Ce que nous pourrions  faire, au fur et à mesure, pour désintoxiquer notre planète et faire en sorte que les crises s’atténuent également.

A San Francisco, les acteurs de la politique mettent en oeuvre des initiatives positives et  vise le « zéro déchet » d’ici 2020.

En Finlande,  on recherche l’épanouissement dans l’apprentissage  avant  la transmission du savoir. Apprendre aux enfants à s’aimer les uns, les autres, à s’entraider sont les objectifs dans les écoles.

En Islande, des mécanismes de démocratie directe sont mis en place par les citoyens (ils proposent des lois, s’y opposent,…). A travers le monde des alternatives  aux énergies fossiles se mettent en place. Il faut désormais apprendre à vivre autrement,  construire des bâtiments aux toits couverts de panneaux solaires, des aligner des éoliennes en mer, …
On pense aussi  à l’agriculture de demain, à  pratiquer la permaculture à étudier l’agroécologie. Produire  sans pétrole, associer les cultures, prendre soin du sol qui sera plus fertile. Protéger la biodiversité de cette manière ainsi,  les insectes et les animaux reviendront.

Dans les villes, les habitants sèment des légumes et plantent des arbres dans les rues où tout le monde vient se servir. Il est donc possible pour les citadins de produire eux-même leur nourriture  et éviter les transports.

Dans d’autres lieux, on mise sur une monnaie locale pour faire tourner l’économie de la région.

Ces exemples n’en sont que quelques-uns  parmi tant d’autres.

3, – Conclusion

Personnellement, j’ai trouvé ce film intéressant dans le sens où il a été produit dans le but d’interpeller les populations du monde entier, sensibiliser aussi bien les adultes que les enfants.

Ce documentaire nous montre des solutions que nous devons agir pour mettre en oeuvre pour « guérir » les maux de la Terre et de ses habitants.

Je pense que pour une fois, le cinéma ne nous effraie pas avec des scènes de cataclysme mais d’espoir.  Ce film mérite d’être vu par tout le monde. Il me semble nécessaire  de sensibiliser une bonne fois pour toutes, ces personnes qui continuent à fermer les yeux face aux problèmes.  Il est nécessaire qu’on se batte enfin tous ensemble pour un avenir meilleur !