INTRODUCTION

Dans le cadre de ma formation en tant que technicienne en environnement,  j’ai eu l’occasion d’interviewer un éco-conseiller à  l’ASBL Adalia. En effet, nous avons assisté à sa conférence qui s’intitulait “La Lutte Intégrée en espace vert et sous abris” le lundi 13 janvier 2014. Voici ci-dessous les propos que nous avons échangés.

En quoi consiste votre métier ?

Je travaille à l’ASBL Adalia en tant qu’éco-conseiller. Cette fonction consiste à proposer des alternatives aux pesticides. Je pratique la communication sociale, j’organise également diverses sensibilisations.

Quelles sont les qualités pour exercer ce métier ?

Il faut savoir prendre des initiatives, aimer travailler en équipe, avoir une certaine expérience aide également (exemple : avoir participer à des mouvements de jeunesse ou bien encore animer des jeunes).

Quelles études avez-vous entrepris pour en arriver là ?

J’ai tout d’abord suivi un enseignement secondaire général. Puis, 3 ans de bachelier option environnement à la Haute Ecole de Ath et après ça j’ai suivi une formation en éco-conseiller.

Ensuite, durant 1 ans j’ai fait 6 mois de pratique et 6 mois de cours ainsi que des stages dans des associations dans le domaine du développement durable.

Depuis combien de temps exercez-vous cette profession ?

Depuis 4 ans.

Quelle est votre rémunération ?

Le salaire varie en fonction du diplôme obtenu ainsi que du barème expérience. Je gagne 1400 € net par mois.

Quelle est l’influence de votre métier sur l’environnement ?

Je sensibilise la population aux dangers des pesticides et je cherche des alternatives aux pesticides.

Que pensez-vous de l’option environnement ?

Cette option permet de sensibiliser les jeunes plus tôt, cette branche touche à beaucoup de choses. Elle demande de l’étude ainsi que de la passion pour la nature.

Quels conseils donneriez-vous aux élèves de technique environnement ?

De développer leurs compétences, de se valoriser et de faire ce que l’on aime car cela est très important.

CONCLUSION

Cette interview m’a permise d’apprendre de plus amples informations sur le métier d’ éco-conseiller. Ce métier demande beaucoup de persévérance et il est très bénéfique pour l’environnement.

Sources : http://www.adalia.be/files/image/Adalia-logo-low.png