Durant  la quinzaine de l’eau,  nous nous sommes rendus au terril de l’Héribus situé à Cuesmes.

Les organisateurs de cette journée étaient le Contrat Rivière Haine en partenariat avec l’asbl le  » CARAH« . Le matin nous avons eu une présentation sur les missions du contrat rivière Haine et avons découvert l’écosystème  du terril.  L’après-midi , nous avons fait de la cartographie waleunis avec utilisation de  GPS  (sur et aux alentours du terril).

Présentation du terril de l’héribus.

Le terril culmine à 116 mètres et dévoile un superbe plan de vue sur la ville de Mons. Le site a été exploité jusqu’en 1968. Sa surface totale est de  31 hectares.

Notre guide nous a parlé de la problématique de gestion et  de l’intérêt biologique du site. Notamment, l’importance de garder de la lumière autour des mares, afin d’éviter une eutrophisation de celles-ci.  Il avait placé des nasses à batraciens et nous avons pu identifier les tritons capturés.

Triton alpestre

Biodiversité du terril et espèces remarquables

Les espèces d’insectes qui peuvent être facilement observées sont : les Coccinelles; différents Lépidoptères (papillons) ; des Orthoptères (sauterelles, grillons) ; Odonates (libellules et demoiselles).

Nous pouvons y découvrir également  l’herpétofaune  et plus particulièrement  le triton alpestre, triton ponctué, alyte accoucheur, crapaud commun et  crapaud calamite.

Nous observons des espèces pionnières tels que la vipérine et le bouillon blanc.

Cartographie du site

Nous avons ensuite été initiés par notre guide, François Stocman à un logiciel de cartographie. Et nous sommes directement allés sur le terrain faire nos repérages sur le terril.

Cartographie Terril Heribus

 

Conclusion

Nous avons pu enrichir nos connaissances d’une façon très attractive et avons découvert (ou redécouvert)  un magnifique écosystème situé  à deux pas de chez nous.

Sources

http://www.terril.be/terril-121.php

http://carto1.wallonie.be/documents/terrils/fiche_terril.idc?TERRIL_id=121

http://quantum-gis.softonic.fr/