Mon stage s’est déroulé dans la région de Mons  à Nouvelles  chez Monsieur Benoit  Bayet,  garde-chasse pour le Baron de Rosée.

Son travail consiste à gérer 700 hectares de terres et de bois pour préparer  la saison de la  chasse et à s’occuper du  parc du château (coupes, élagage, plantations…).

1, – Mes missions en tant que stagiaire

Durant ces 2  semaines,  j’ai appris différentes techniques de piégeage.

Les corneilles, les pies et les renards  font beaucoup de dégâts au petit gibier. Ils cassent notamment les œufs dans les nids des faisans qui sont particulièrement appréciés lors de la période de la chasse. Certains font l’objet de demandes de régulation suite à des dégâts importants causés dans les cultures.

La plus grosse partie du piégeage,  c’est l’observation.  Il faut repérer les lieux de passage des animaux nuisibles , repérer les endroits les mieux situés pour poser les collets et les cages.

La première technique utilisée est  » l’appelant « c’est à dire placer une corneille vivante dans une cage assez large.  Par son appel, elle attire les autres qui entrent dans la cage mais ne peuvent en sortir. Pour les renards, on utilise  la technique du collet pour les piéger.

 

Corneilles

J’ai aussi beaucoup planté des épicéas,près d’un  millier, qui fourniront des zones de couverts pour le gibier.  Nous avons dû aller les chercher dans une pépinière située dans les Ardennes.

Une partie de nos journées était réservée au nourrissage du gibier.  Des postes de nourriture sont disposés sur les 700 hectares et servent à mettre des graines pour le petit gibier.

2, Mon appréciation

Si vous aimez rester au contact de la nature, marcher, observer les animaux, je vous conseille ce genre de stage chez les gardes forestiers.