Dans cet article, je vous fais part de mes impressions  concernant mon stage à la commune de Frameries qui s’est déroulé sur la période du 18 mars jusqu’au 5 avril.

Les activités du secteur vert

Globalement, j’ai beaucoup apprécié mon passage à la commune en temps qu’ouvrier en environnement. J’ai travaillé avec des personnes vraiment sympathiques. Elles m’ont fait comprendre l’importance de leur travail en faveur du bien-être des citoyens.

J’ai commencé mon apprentissage en réalisant des  travaux manuels. J’ai fait de l’élagage, opération qui consiste à couper certaines branches d’un arbre pour en orienter ou limiter le développement.

On en pratique souvent aux abords des routes pour éviter de gêner les automobilistes et aussi éviter les accidents.  Lors de grands vents, une grosse branche pourrait tomber sur la route.

Pour réaliser le travail, la commune m’a fourni un équipement de base  (un gilet orange fluo, un paire de gants, des chaussures de sécurité ) et les outils nécessaires ( une tronçonneuse.)

Une fois les branches coupées, il a fallu les broyer et les déposer aux pieds des arbres sans gêner les conducteurs.

Durant le reste de mon stage, j’ai énormément tondu des espaces verts pour améliorer  le confort  des habitants.  Le travail d’un ouvrier en environnement ne s’arrête pas là.  Il peut aussi, le printemps arrivé, planter des plantes dites vivaces  et mellifères. Ces plantations attireront les abeilles afin que celles-ci puissent les polliniser.

Il est possible  aussi que l’équipe du service environnement  rencontre des « alertes » comme par exemple un arbre tombé sur la route. Si cela arrive, ils doivent intervenir rapidement pour éviter que cela ne gêne d’avantage les conducteurs.

Au final, je me suis bien plus pendant cette période de stage.  J’ai pris conscience de  l’importance que pouvait avoir l’environnement au sein d’une commune et de la nécessité de travailler en équipe.