1-. Greenwashing intro

Le greenwashing, en français l’écoblanchiment, est une technique de vente qu’utilise beaucoup d’entreprises. Elle consiste à faire passer des produits comme étant écologique, alors qu’il n’en est rien. En effet, ce genre de publicité mensongère détourne la vérité, parfois même beaucoup trop 🙁

2-.La législation

Malheureusement toutes ces publicités ne sont pas sanctionnées ou du moins pas assez. Il existe pourtant, l’autorité de régulation professionnelle de la publicité qui est censée contenir les agissements du greenwashing depuis 2 ans. Elle est en charge de visionner les spots télé avant leur diffusion, les campagnes d’affichage ou de surveiller Internet. Ensuite, le Jury de déontologie publicitaire peut encore punir les réclames après leur diffusion. Alors pourquoi les sanctions restent-elles minimes ou inexistantes?
Tout simplement car pour qu’une punition aboutisse, elle doit être sollicitée par une personne extérieure, le public donc vous et moi.

3-. Les moyens de pression

Comment faire ? Il suffit de porter plainte sur le site: www.jdp-pub.org. Mais il faut encore que la plainte soit considérée comme fondée en d’autres terme qu’elle ne corresponde pas au code de consommation.

4-. Les débusquer

Pour vous aidez, il y a sept facteurs permettant de reconnaître une publicité mensongère :
1) L’hyper –verdure (éxagération sur l’aspect écologique)
2) la label-mania (le faux label)
3) la perfide ambiguïté (un jeu de mots dangereux)
4) Le flagrant mensonge
5) la criante contre-vérité (nie les côtés négatifs)
6) la moquerie facile (publicité « drôle » qui se moque des écolos)
7) enfin la totale exagération (mensonge sur les impacts négatifs)
Ce type de publicité énerve de plus en plus les consommateurs qui ne sont plus aussi dupes qu’avant, et ce qui a pour conséquence d’augmenter leur méfiance face aux produits de consommation durable.

Aujourd’hui, heureusement, un nouveau genre de publicitaires privilégie une communication honnête et ne voit pas le consommateur comme une cible mais bien comme un être humain pensant.

4-. Conclusion

Vigilance tout de même, la prochaine fois que vous regarderez une publicité: tout ce qui est vert n’est pas forcément écologique 😉