Comme chaque année, après les fêtes, tout le monde se pose la question « mais que faire avec mon sapin ? « . Certains vont le mettre aux parcs à conteneurs, d’autres vont l’abandonner sur le bord de la route ( horreur…), d’autres encore vont le replanter (ce qui n’est pas mal) mais depuis quelques années certains ne se posent plus la question.En effet, ils le posent, sans décorations ni support ou emballage devant chez eux et attendent que leurs ouvriers communaux les ramassent et les portent aux différents centres de collectes prévus à cet effet.

Une fois arrivés sur place, les sapins seront broyés et les copeaux obtenus placés en un tas pour être compostés avec d’autres végétaux. Ce compost sera alors répandu sur les parterres de la ville ou sur des champs comme engrais organique ce qui permet d’améliorer la qualité du sol ainsi que d’éviter son érosion.

Un exemple de ville ou l’on collecte : Bruxelles qui , en temps que capitale du pays, doit montrer l’exemple. Ainsi, depuis 1995, les sapins sont collectés et compostés au centre de compostage de Forest.  Le tonnage collecté par an depuis le début de l’action est repris ci-après :

  • 1995 : 72,00
  • 1996 :150,00
  • 1997 :170,00
  • 1998 :202,80
  • 1999 :202,70
  • 2000 :206,30
  • 2001 :188,66
  • 2002 :184,58
  • 2003 :225,10
  • 2004 :240,68
  • 2005 :221,32
  • 2006 :198,82
  • 2007 :211,48
  • 2008 :190,40
  • 2009 :202,18
  • 2010 :214,20

Grâce à ces chiffres, on peut voir que l’opération remporte un certain succès.

Donc si vous ne savez pas quoi faire de votre sapin, il suffit de vous adresser à votre commune pour savoir si elle compte mettre en place un système de ramassage de sapins ou de le composter vous-même ! La nature vous en sera reconnaissante !!